RouenJazzAction http://www.rouenjazzaction.asso.fr/ Organisateur de concert Jazz sur Rouen depuis 1971 fr 2013-2018 © Copyright, tous droits réservés <![CDATA[06/12/2018 (20H30) : Das Kapital (Saint Jacques sur Darnétal, L'Entre-Seine)]]> <![CDATA[16/10/2018 (20H30) : Theo Croker "Star People Nation" (Saint Jacques sur Darnétal, L'Entre-Seine)]]> <![CDATA[09/10/2018 (20H30) : Joey DeFrancesco quartet (Rouen, Le 106)]]> <![CDATA[10/06/2018 (18H00) : Henri Texier "Sky dancers" / Portal • Parisien • Peirani (Rouen, Théâtre des Arts - Opéra de Rouen Normandie)]]>
Intensité, lyrisme, improvisations débridées et ferveur. Henri Texier a toujours réussi ce tour de force d’acoquiner les recherches les plus neuves aux expressions les plus populaires. C’est que Henri Texier ne suit pas les modes et les courants de son temps : il est de ceux qui créent les courants. (Francis Marmande - Le Monde)

Michel Portal qui s’est toujours plu à déjouer les codes et défier les conventions, s’est laissé conquérir par deux jeunes et brillants musiciens. Il y avait deux fameux duos : Michel Portal/Vincent Peirani d’une part et Vincent Peirani/Émile Parisien d’autre part , voici maintenant le trio P P P. ]]>
<![CDATA[18/05/2018 (20H30) : Enrico Pieranunzi Quartet (Rouen, Le 106)]]> Pour cette tournée, Enrico Pieranunzi a rassemblé ce quartet “New Spring”, du nom du disque qu’il a enregistré récemment au Village Vanguard de New York. Quartet au pouvoir rythmique et mélodique exceptionnel, avec son fidèle contrebassiste Luca Bulgarelli, avec cet accompagnateur exceptionnellement attentif qu’est André Ceccarelli et ce maître du saxophone qu’est devenu Seamus Blake.

► Pour ce concert, le 106 sera en disposition places assises, en amphithéâtre. ]]>
<![CDATA[15/05/2018 (20H30) : Blue Clouds + Fred Baldo (Saint Jacques sur Darnétal, L'Entre-Seine)]]> Bref, une belle et chaleureuse soirée !

Pour ce concert, la salle sera en disposition places assises, en amphithéâtre. ]]>
<![CDATA[10/04/2018 (20H30) : Cameron Graves Trio (Rouen, Le 106)]]> Citons Kamasi Washington : «Cameron Graves est un génie de la musique. Son approche innovante du piano est absolument unique. Son nouvel album “Planetary Prince” offre une combinaison formidable de jazz modal, musique classique romantique et death metal mathématique. Un style tellement cool qu’il mérite son propre genre !» ]]> <![CDATA[18/03/2018 (18H00) : Christian Scott Ensemble / Donny McCaslin quartet (Rouen, Théâtre des Arts - Opéra de Rouen Normandie)]]>
Originaire de La Nouvelle-Orléans, neveu du saxophoniste Donald Harrison, Christian Scott adore mélanger les influences : New Orleans bien sûr, mais aussi Latin, Afrique et même Asie. Un maître soufflant, alternant ritournelles romantiques et prises de risque, sans jamais se départir d’un sens du récit propre aux grands jazzmen, tel un Clifford Brown post-moderne qui aurait intégré les codes du rap et de l’électro. S’affranchir des barrières, rassembler les genres.

Élu musicien de l’année 2017 par Jazz magazine. Donny McCaslin a été d’abord partenaire de Gary Burton puis du trompettiste Dave Douglas. Marqué par sa collaboration avec David Bowie sur l’ultime album de ce dernier, il a repris les mêmes musiciens pour son quartet. Et rarement un saxophoniste a donné autant de puissance et de lyrisme à son discours. À la fois lunaire et brutal. A la fois sensuel, intellectuel et tripal, Donny Mc Caslin porte très haut un jazz digne des grands héros du genre. Incandescent ! ]]>
<![CDATA[19/01/2018 (20H30) : Tony Allen Quartet (Rouen, Le 106)]]> Ainsi, écoutant les disques des batteurs américains Max Roach et Art Blakey, en véritable autodidacte, Tony Allen a fini par inventer une technique qu’il affinera progressivement dans le groupe Africa ‘70 de Fela Anikulapo-Kuti. Technique qui comblera le vide existant entre la musique africaine, le jazz et le funk. Avec Art Blakey, ils ont tellement de points communs ! Tous deux ont commencé par intégrer un groupe avant de former le leur. Ainsi, Blakey a fondé ses Jazz Messengers après avoir joué avec Thelonious Monk, tandis qu’Allen créait ses propres formations après avoir accumulé de l’expérience dans le groupe de Fela. Et tous deux ont contribué à la naissance d’un nouveau genre musical : le hard bop pour l’Américain Art Blakey, l’afrobeat pour le Nigérian Tony Allen. Mais le lien le plus fort unissant Blakey et Allen reste encore l’Afrique. “Art Blakey a su prendre des choses de mon pays et les emporter aux États Unis, et cela nous a été renvoyé, à nous Nigériens !”. ]]> <![CDATA[07/11/2017 (20H30) : Shabaka & The Ancestors (Rouen, Le 106)]]>
Il y a du Coltrane autant que du Sun Ra dans ces rengaines mélodieuses, tantôt bucoliques, tantôt mélancoliques, qui virent à la transe exaltée. Le tout est comme une longue prière, gorgée de soul énergisante, qui ressource en profondeur. (Anne Berthod, Télérama)

► Pour ce concert, le 106 sera en disposition places assises. ]]>