concert passé

Duo Franz Fenris G.-Alex Rasse puis Uptown Jazz Trio

Saint Jacques sur Darnétal, L'Entre Seine

20H30

20
Mai
2016

Duo Franz FENRIS G. - Alex RASSE
Franz Fenris est un chanteur rare. C’est un élan irrésistible qui vous mène hors des sentiers battus, sur un chemin limpide où la voix de Franz devient un instrument époustouflant. Alexandre Rasse, pianiste de jazz, improvisateur et habitué des expériences en duo, retrouve avec bonheur un complice musical de longue date. Au delà d’une simple interprétation, ils improvisent et réinventent les thèmes des standards du Jazz.

Uptown Jazz Trio
Ce trio de musiciens rouennais familiers des scènes régionales et nationales est né d’une rencontre autour des compositions du pianiste Mulgrew Miller, récemment disparu. Puis, au gré des concerts, le répertoire s’est étoffé de très belles compositions de Cedar Walton, Kenny Barron, Ray Bryant, Hank Jones… « J’ai voulu jouer des compositions de pianistes parfois injustement méconnues. C’est aussi un hommage à la tradition du piano jazz et à celle du trio en général.» F. Gac. Un répertoire que vous pourrez (re)découvrir sur le tout premier disque du trio qu’il nous présentera au cours de cette soirée résolument Jazz !

En coproduction avec le Curieux Printemps, festival culturel organisé par la Métropole Rouen Normandie et la Ville de Rouen.

Duo Franz Fenris G.-Alex Rasse puis Uptown Jazz Trio
Photographies du concert
Vos impressions (4)
poster un commentaire

Première partie inutile , car sans intérêt ,dans un concert de jazz…programmé par RJA
Excellente deuxième partie !

Philippe Chastres

De l’utilité de la musique ! Comme vous y allez mon bon Philippe !  des allures de crooner la main sur le cœur, un profil à la Jacques Dufilho jeune, Franz Fenris nous fait vivre quelques standards avec une retenue qui ferait passer Helen Merrill pour une chanteuses de rockabilly, justesse absolue, un timbre non sans rappeller par moments David Lynx mais étiré ... tellement , et parfois même jusqu’au bâillement ( le notre) donc je partage le plaisir que nous avons eu d’entendre le formidable trio de Florent Gac .
Une plongée d’une heure autour d’un répertoire un peu délaissé (sonny Clark, Cedar Walton, ray Bryant) ou plus usité  (horace Silver, Kenny Barron) avec en apothéose des “Peacocks” qui n’ont pas à rougir après la version de Bill Evans .  Un trio complice qui “tourne” à merveille !

Vincent guilbert

Blanc ou noir, marche ou crève ....ah j’avais oublié que c’est comme ça que ça march !

folschweiler

Pour clarifier mon message….Il s’adresse à Monsieur Chartres qui se permet de demolir de façon si catégorique le duo Fenris Rasse. Ça n’apporte rien…ni aux artistes ni a RJA !

folschweiler

Poster un commentaire